CSI NY RPG

Un RPG sur la série CSI NY
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Derniers sujets
» Approche de Noël
par Invité Lun 13 Juin - 19:08

» Détresse [Don]
par Invité Mer 17 Mar - 13:35

» Tombera, tombera pas ? [PV Josh, Adam]
par Invité Dim 14 Mar - 23:07

» Besoin d'aide !
par Invité Lun 8 Mar - 20:15

» Viens voir Josh...
par Invité Dim 7 Mar - 10:52

» Ma mère est vivante [Mac et Reed]
par Invité Jeu 25 Fév - 22:38

» Excuses et désastre {Stella
par Invité Mer 27 Jan - 4:43

» Une semaine pas trop agréable... {Stella
par Invité Jeu 31 Déc - 8:41

» Petite soirée! [Chrissounet!XD]
par Lindsay Monroe Lun 28 Déc - 22:46

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 51 le Dim 2 Jan - 15:32
Statistiques
Nous avons 2 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Lindsay Monroe

Nos membres ont posté un total de 1876 messages dans 100 sujets

Partagez | 
 

 Approche de Noël

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Jeu 4 Fév - 4:44

Je lui caresse toujours le dos quand elle s'est mit la tête sur mon épaule. J'aimais quand elle se collait comme ça. Je me sentais plus entouré et ça me faisait un bien fou. Moi qui a été longtemps seul dans ce lit, je me sentais maintenant heureux, et moin seul. La solitude ne faisait plus partie de mon être, et je pouvais enfin vivre comme je voulais vivre depuis ces dernières années, c'est à dire avec la joie de pourvoir y croquer la vie à pleine dent.

Comment ça elle ne mérite pas autant de choses ? C'est n'importe quoi ! J'offre à la femme que j'aime autant de cadeau que je désir ! Je veux lui offrir quelque chose qu'elle va garder jusqu'à ma mort, un cadeau, un souvenir, un objet qui sera pour elle de grande valeur et qui lui apportera réconfort dans les moments difficiles. Je veux qu'elle sache que autant vivant que lorsque je serai mort, je serai toujours auprès d'elle à la protéger et à veiller sur la famille. Je m'assurerai toujours qu'ils soit bien et qu'il ne leur arrive rien. Je suis prêt à lui offrir la lune si je pouvais !

-Bien sûr que tu le mérites Stella...

La journée allait être belle et agréable à passer. Peut-être passera-t-elle trop vite d'ailleurs. Je ne l'espère pas. J'aimerais qu'elle se passe lentement, pour savourer la journée comme on savour un plat au restaurant, histoire de bien se souvenir de ces petits moments que nous avons passé ensemble et comment nous nous sommes bien amusé elle et moi. Voir son sourir, c'est ce qui anchante mes journées, et sa joie remplis mon coeur de chaleur et d'amour. Je ne veux pas oublier cette journée, et je vais me débrouiller pour que ce ne soit pas le cas.

À la réplique que Stella m'a dit, je me suis mit à rire. Oui, elle va pouvoir laisser libre cours à sa gourmandise, puisque maintenant elle n'est plus seul dans son propre corps. Il y a là un petit être qui y grandit et qui a besoin de nourriture pour bien grandir. Je sais que Stella fera attention à son alimentation pour elle et le petit. J'ai confiance en elle. J'ai eu le réflexe de passer ma main sur son ventre. Même si je ne pouvais pas encore sentir le bébé donner des coups ou bouger, j'aimais bien lui montrer que je n'étais pas loin. Je me disais qu'il avait surement conscience de notre présence même à cette "age"....

Ce fut à mon tour de déopser ma tête contre son épaule. Le sourir aux lèvres, je la regardais déguster sa tartine tout en me disant que je n'étais pas mécontent d'avoir fait ce choix : j'ai décidé de la demander en mariage. Même si nous ne sommes ensemble que depuis quelques mois, je sens déjà que nous serons ensemble jusqu'à la fin de notre vie et que nous nous sortirons des mauvais moments ensemble, en équipe.

Elle s'est saisit de mes lèvres et je n'ai pas pu résister à l'idée de répondre à son baiser. D'ailleurs, je l'ai même approfondit. Après nous nous sommes séparé. C'est peut-être un [eu tôt pour que ça dégénère.... une tasse de café m'attendais sur le plateau, et je l'ai prit à mon tour. J'en ai prit un gorgée puis j'ai remit ma tête sur l'épaule de Stella. J'avais encore envie de dormir, mais ça se dissipait peu à peu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Sam 6 Fév - 20:18

Je regardai mon Mac avec amour. Il me comblait et je voulais qu'il le sache mais je ne savais pas trop comment lui montrer... Je fermai les yeux et appuyai ma tête contre son torse.

-Tu es un ange.... Merci.

Au delà de cette journée qui s'annonçait plus qu'heureuse puisqu'il était d'accord pour que l'on aille au Cozy's et que l'entendre jouer était un plaisir pour moi, je savais que nous allions avoir une vie heureuse tous les deux. Il était si attentionné et je l'aimais tant... J'avais juste peur de pas savoir lui montrer que je l'aimais... Surtout après la connerie que j'avais faite quelques mois auparavant, j'avais peur qu'il reste toujours un doute en lui... Non pas que je comptais recommencer. Mais on pourrait croire que je l'avais remplacé facilement alors que c'était juste un moyen de remédier à la peur de me retrouver seule avec un bébé... C'était un geste désespéré et je savais qu'une telle situation ne se représenterait jamais. Je savais que jamais il me laisserait.

Il passa alors la main sur mon ventre. Le bébé... Je n'avais pas encore décidé quand je ferai le test mais je savais qu'il le faudrait pour être sûr et certain avant que j'aille chez le gynéco... Le gynéco... Ca me faisait tout de suite penser à échographie... Je mis ma main sur celle de Mac pour qu'elle y reste un peu même si je savais pertinemment que l'on ne pouvait sentir aucun mouvement...Il était encore trop petit. Bientôt on pourrait voir ce petit bout de vie qui grandissait en moi, ce petit bout de vie qui était le fruit de notre amour.

Il répondit à mon baiser et approfondit même la chose. Nous étions sur la même longueur d'onde puisque d'un commun accord nous nous étions séparés et pour reprendre notre air et pour éviter de réveiller un désir qui ne serait ensuite plus contrôlable de trop bon matin. Nous bûmes ensuite notre caféplutôt en silence en échangeant des regards complices. Enfin il but son café. Au moment où j'allais boire la première gorgée je percutai et reposai sudainement la tasse sur le plateau.

-Je ne peux pas boire de café. La caféine est déconseillée pendant la grossesse. Je vais me faire un cacao.

Je lui souris et après avoir déposé un baiser sur son front partis à la cuisine remporter la tasse encore pleine. Je savais qu'il était capable de boire les deux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Sam 6 Fév - 21:20

Je caressais doucement le ventre de Stella. Je lui procurais une petite chaleur qui pour moi était plutôt agréable. Elle avait de la vie en elle et ça ne me faisait que plaisir. Et dire que je vais devenir papa... c'est bien la plus belle chose que je puisse recevoir dans ma vie après tout ce que j'ai vécu et Stella aussi. On va pouvor enfin se reposer des innombrables péripéties que nous avons eu ces derniers temps et profiter du fait que l'on va devenir parents dans quelques mois....

-C'est toi qui est un ange... tu as veillé sur moi durant toutes ces années Stella.... c'est moi qui te remercie...

Aujourd'hui j'allais revoir mon band au Cozy's. Je crois qu'ils vont être content de me revoir en forme, étant donné qu'on les avaient mit au corant pour l'accident. Je ne sais pas comment c'est arrivé jusqu'à leur oreilles, mais je sais qu'il le savent, car ils m'ont envoyé des messages sur mon portable de prompt rétablissement. En plus, ils savent aussi que je suis dans le mois que je préfère le moins, quoi que maintenant ça n'a plus trop d'importance puisque je sais maintenant que Claire est en vie et que j'ai gardé contacte avec elle.

Stella a déposé sa main sur la mienne. Étrangement, j'ai eu quelques petits frissons à ce contacte. Ça me faisait beaucoup de plaisir. J'ai tourné ma main de sorte que je puisse prendre celle de Stella dans la mienne. Elle s'est collé la tête sur mon torse, j'ai alors eu la réaction de lui carresser le bras, en entourant le mien autour d'elle.

On profitait de se moment tranquil pour nous réunir tous les deux et de profiter checun de la présence de l'autre. Resté collé, dans le silence, le sourir aux lèvres tout en pensant au présent et au future, en se disant que notre enfant allait vivre dans une belle famille et que nous sommes un petit couple merveilleux. Il y avait rien de plus agréable que ce genre de petit moment pour se détendre et se reposer tout à la fois.

Je lui sourit. C'est vrai qu'elle ne peut plus boire de café. Elle devra se contenter des choses sans alcool et sans caféine maintenant... je pourrai boire son café plus tard. Même si je préfère les café noir avec deux sucres, je ne suis pas quelqu'un de très difficile et boirai son café quand même. Je la regarde partir dans la cuisine, quand à moi subtilement je me recouche. Non pas que je veux dormir mais.... depuis ces quelques jours, mon insomnie a grandement diminué et la fatigue m'attaque de plein fouet. Du coup, je n'ai pas de difficulté à retrouver le sommeil et j'en suis extrêmement content.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Dim 7 Fév - 5:23

Je parts à la cuisine donc et me fis rapidement chauffer du lait. Je sortis le cacao en poudre et souris en voyant que la boîte était à peine entamée : faut dire, j'en buvais presque jamais enfin plus précisément nous n'en buvions presque jamais. Mac prenais du café et ne dérogeais jamais à cette règle et moi j'alternais thé et café. Mais pour la grossesse théine et caféine étaient déconseillées. Je n'avas plus qu'à me plier à ces exigences alimentaires. C'était un sacrifice, mais c'était pour le bien de notre enfant.... Donc ça ne me gênait pas...

Une fois ma tasse prête je repartis à la chambre et à ma grande surprise trouvai Mac qui s'était recouché. Qu'à cela ne tienne, il n'allait pas rester au lit bien longtemps ! J'attrapai un coussin et me mis à le frapper énergiquement avec. Normalement ça ne devrait pas faire mal puisque c'était des objets mous...

-Allez on se lève ! Le père Noël est passé ! Il est temps d'aller ouvrir son cadeau !

En fait j'étais devenue si pressée parce qu'en allant à la cuiinse j'avais jeté un coup d'oeil au sapin et quelque chose m'avait intrigué : une petite boîte non loin de la mienne. Et j'aurais juré qu'elle n'y était pas la veille. Je me dmandais ce que c'était que cette petit boîte rectangulaire : un troisème cadeau ou bien était ce lié au premier - la grossesse- ou bien au deuxième qu'il voulait apparament m'offir hors de la maison.

-Allez Mac ! On dormira tout ce que tu veux la nuit prochaine ! Aujourd'hui c'est Noël faut en profiter !

Je le secouai doucement pour ne pas lui faire mal mais tout de même avec énergie.

-Demain ce sera trop tard !

J'étais contente de le voir dormir, de le voir si apaisé... Mais là tout de suite c'était d'un Mac en pleine forme, motivé pour passer une bonne journée dont j'avais besoin. Pas d'un Mac qui se recouchait dès que j'avais tourné les talons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Dim 7 Fév - 6:05

Entendant les sons dans la cuisine, j'ai su que Stella s'y trouvait et faisait chauffer le lait. Je sourit tandis que je retombais peu à peu dans le sommeil. Mes yeux se sont tranquillement fermé et je commencais à sentir ma conscience peu à peu s'envoler avec mes pensés : je me suis endormis au bout de quelques minutes à peine. Cependant je pouvais clairement entendre Stella qui revenait dans la chambre...

Quelques minutes à peine je me suis mit à sentir des coups dans mon dos : Stella m'attaquait avec un oreiller. Je sourit en sentant les coups énergiques qu'elle m'envoyait et je suis rapidement revenu dans le monde réel où j'était quelques minutes plus tôt. Je me suis retourné et je l'ai regardé, mais mes yeux encore à mopitié fermé pouvait lui faire croire que je m'était retouné et que je dormais encore....

Elle m'a donc secoué et cette fois-ci j'ai complètement ouvert mes yeux. Souriant, je me suis lentement et doucement levé pour ne pas me faire mal et me suis assis sur le bord du lit. Stella m'a bien eu, ce que je veux dire, c'est que ce n'est pas difficile de me faire craquer et de faire ce que on me demande de faire. Du coup, je me lève.

-Bon, d'accord, je dormirai un peu plus tard...

Je me suis levé complètement et, main dans la main, nous sommes sortit de la chambre....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Mar 9 Fév - 2:42

-Oh que oui Taylor vous ferait dodo plus tard ! Aujourd'hui c'est Noël, ça arrive qu'une fois par an, faut en profiter !

Surtout que c'est notre premier pensai je alors que mon sourire s'élargissait de plus belle. Je pris sa main et nos doigts enlacés nous partîmes dans le salon où nous attendait le sapin.Je m'assis devant par terre comme une petite fille qui attend de pouvoir ouvrir son paquet mais aussi de pouvoir donner le sien à son destinataire, impatiente de savoir s'il lui plaira.

En attendant que monsieur veuille bien donner le feu vert pour le déballage des cadeaux je pris une papillote dans l'un de ses chaussures de ville et l'ouvrit. A l'intérieur il y avait un petit papier blanc en plus du carré de chocolat. A la lecture de la phrase marquée à l'intérieur j'éclatai de rire. Sans commenter je tendis le papier avec la phrase de Veneziano qui était un peu devenu sa phrase clef à lui, sa théorie comme quoi tout était lié.

-Tiens, regarde ça...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Mar 9 Fév - 4:21

-Sutout que c'est notrer premier, tu as raison. Je vais rester debout et je dormirai plus tard.

Je lui pratiquement dit ce qu'elle avait pensé, c'est bien là une preuve que nous allons bien ensemble, que nous formons un couple autant unis physiquement que psychologiquement. Nous sommes fait l'un pour l'autre et je suis heureux de l'avoir enfin réalisé.

Je regardais le petit cadeau qui se toruvat à côté de celui de Stella. Malheureusement pour elle, elle n'allait pas pouvoir l'ouvrir tout de suite. Elle devra attendre que nous soyons au Cozy's pour l'ouvrir. J'espèrais seulement qu'elle ne soit pas vexé, mais je crois que si je lui explique un peu elle comprendra.

Je regardais le sapin décoré, ça me faisait réfléchir : c'est la première fois qu'un sapin décors mon salon depuis le 11 septembre 2001. Je le trouvais magnifique, décoré par moi et Stella. Ça faisait un bon moment que j'en avait pas vu chez moi, car il y en avait au travail et un petit dans le bureau du chef Sinclair.

Stella me tend un petit bout de papier. J'y lit "everything is connected". À ce moment là je n'ai pas pu retenir un petit rire. Tout est lié, et c'est bien vrai.

-Eh bien je ne croyais pas que ma pensé ce trouvait sur papier... mais je crois que le papier dit vrai.

J'embrassai doucement Stella et avec le sourir je lui dit :

-Tout est lié.

Je voulais dire que moi et elle étions lié pour la vie, mais je ne voulais pas non plus qu'elle doute sur mes intentions de la soirée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Dim 14 Fév - 4:26

-C'est parce que tu n'es pas le premier à l'avoir pensé.

Oui cette phrase avait d'abord été appliquée à la physique quantique avant que quelqu'un ait l'idée de l'appliquer à la criminalistique. Et ce quelquu'n c'était mon Mac. Je lui souris et mon sourire ne fit que s'élargir lorsqu'il me redit cette phrase après m'avoir embrassé. Je ne pensais pas spécialement au mariage mas j'étais entièrement d'accord avec lui.

-Oui et seule la mort pourra me délier de toi.

Ou alors lui mais pour moi c'était même pas envisageable qu'il veuille se séparer de moi. D'autant plus que maintenant je portais notre enfant.

Je répondis à son baiser et posai une main sur sa joue. Ma langue passa au bord de ses lèvres comme pour en déverrouiller l'accès. Elle voulait retrouver sa conseoeur dans un baiser qui véhiculerait tout l'amour que j'éprouvais pour lui.

Au pied du sapin j'attrapai ensuite le paquet qui était pour lui et le lui tendis. J'étais tellement impatiente de savoir ce qu'il en penserait, que je préférai qu'il l'ouvre avant que je n'ouvre quoi que ce soit de mon côté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Dim 14 Fév - 8:31

Je ne quitterai plus jamais Stella. Je ne ferai pas la même erreur que j'ai faite il y a à peine quelques mois. Ça été si difficile pour nous deux, les épreuves que nous avons passé au travers ces derniers temps nous as peut-être uni. Je crois que ça nous a uni oui, car nous sommes encore plus proche que nous l'étions autrefois, même quand nous avions commencé notre relation. L'agression... Claire... l'accident... ce sont des choses que nous avons eu du mal à digérer, mais je crois que dans ces situations, c'est Stella qui en a souffert le plus. C'est elle qui a souffert, autant physiquement que mentalement après son aggression par ce voleur dans la ruelle. C'est elle qui a le plus souffert quand nous étions à Ground Zero, ayant cru que j'allais e remettre avec Claire et qu'elle m'avait perdu et finallement, c'est elle qui a souffert quand elle m'a trouvé dans l'Avalanche, à moitié mort, la tête sur le volant et le visage plein de sang. Nous nous en sommes sortit ensemble, avec tout l'effort que l'on pouvait y mettre et nous y sommes arrivé et c'est en raison de ça que nous nous sommes raproché.

Alors que je l'embrassais, elle a décider de me tenter à aprofondire ce qui était à ce moment là une petite marque d'affection ou même de grand amour entre nous deux et qui deviendra très vite une preuve que l'un aime l'autre avec beaucoup de passion mais aussi tout l'amour qu'il peut donner. Sentant sa langue sur mes lèvres, j'ai très rapidement cédé à la tentation et j'ai doucement entrouvrit la bouche pour la laisser aller rejoindre sa consoeur dans une danse où il se retrouverait enfin et pourrons aller s'amuser ensemble. Elle a réveillé en moi la bête qui dormait et j'ai eu le réflexe de doucement passer ma main dans son dos et de lui faire de petites caresses. Mais le baiser n'a pas duré longtemps, alors que je me contrôlais pour éviter que ça dégénère sur le canapé, et donc nous nous sommes séparé quand nous étions essouflé. Je l'ai enlacé et je l'ai gardé collé contre moi pendant un bref moment. Malheureusement, la bête était réveillé et je ne crois pas qu'elle va dormir sans que son beosin soit comblé...

Après s'être séparé, Stella s'est levé et s'est rendu à l'arbre, où seulement deux petits cadeaux reposait en dessous sans compté d'un petit caché dans l'arbre même. Elle s'est emparé du plus gros des deux cadeaux et est revenu s'asseoir sur le canapé à côté de moi, pour ensuite me tendre le cadeau. Je prends doucement le cadeau en soufflant un "merci" et je le regarde longuement. J'étais tout content à l'idée d'ouvrir ce cadeau. C'était mon premier cadeau depuis la disparition de Claire. J'avais l'impression d'avoir à nouveau 10 ans, quand on est tout énervé par le cadeau parce qu'on ne sais pas ce que c'est à l'intérieur. Je le regardais, les yeux brillant, une lueur de bonheur dans mon regard en voyant le papier coloré qui entourait le paquet. Tranquillement je déchirais le papier, avec beaucoup d'attention, ne voulant pas manquer une seule seconde de l'étape de l'ouverture du fameux cadeau. Mais curieux, je n'ai pas pu m'empêcher de poser cette fameuse question à Stella...

-Qu'est-ce que c'est ?

Curieux, avant de l'ouvrir au complet, je le pesais dans les air dans mes mains, le remuait un peu pour savoir si c'était plusieurs choses et si ça faisait un bruit particulier. Je la tâtait même pour savoir si c'était en tissu ou encore peut-être que c'est froid comme du métal ou chaud comme du carton. Ensuite je regardais la grosseur du paquet et je tentais de me faire une idée de ce que ça pourrait être en tête. J'avais plusieurs hypothèses, mais aucunes ne pourraient être confirmé tant que je n'aurai pas ouvert le cadeau et que j'aurai pas regardé ce que c'est. Malgré ça, je tentais encore de savoir en le remuant d'haut en bas, de manière à pouvoir me donner une idée de la pesanteur, pour savoir qu'est-ce qui pourrait correspondre à ce poid et qu'est-ce qui ne correspondrait pas. J'avais une grand sourir aux lèvres, très curieux. Je ressemblais beaucoup au petit Mac Taylor d'autrefois à noël, c'était marrant à voir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Lun 15 Fév - 2:57

En le regardant faire un si avec son cadeau j'eus un peu l'impression d'être sa maman lors du premier Noël de ton fils. Après l'avoir inspecté dans tous les sens il l'ouvrit finalement. Il tomba sur une boîte rectangulaire entourée d'une sorte de velours gris clair, presque blanc. Je lui fis signe de l'ouvrir. A l'intérieur se trouvait une gourmette (cf image ci dessous.) Sur celle ci j'avais fiat inscrire" Stac"

Spoiler:
 

Doucement je lui pris des mains et sortis la gourmette. Je lui montrai les lettres gravées. "St" pour mon prénom et "ac" pour le sien.

-Tu vois nos deux prénoms aussi sont liés.


Je lui souris et lui passai la gourmette autour du poignet où il ne portait pas sa montre.je savais qu'auteour du cou il aviat une chaîne avec l'alliance de son premier mariage. Le principe ne me gênait pas car je savais combien Claire avait été importante dans sa vie et combien il l'avait aimée. Mias puisque nus n'étions pas mariés je voulais qu'il porte malgré tout un signe de notre amour et l'idée de cette gourmette m'était venue à l'esprit.

-J'espère qu'elle te plait.


Je lui souris tendrement puis me tournait vers me sapin me demandant avec une certaine curiosité et impatience si j'avais quelque chose à déballer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Lun 15 Fév - 3:16

Ou bout de quelques temps, je me suis enfin décidé à ouvrir le cadeau. C'était une boite à velour gris-pâle. On aurait dit une boite contenant un bijou quelconque. J'hésitais à l'ouvrir, voulant savourer la sensation que je ressentais pendant ce moment mais lorsque Stella m'a fait signe de l'ouvrir j'ai éxécuter sans râler.

Dans la petite boite se trouvait un bracelet, une gourmette. Mes yeux ses ont agrandit, non pas parce que c'était horrible, mais plutôt le contraire : c'était le plus beau cadeau que l'on puisse m'offrir pour noël. La gourmette était magnifique, je l'adorais déjà et je la portais toujours pas.

Je suis du regard la main de la femme que j'aime, qui prend la gourmette et la retire du petit paquet et le soulève devant mes yeux avant de prendre mon poignet droit et de l'y attacher. Sur la gourmette était inscrit Stac. J'ai deviné qu'il s'agissait des deux lettres de "Stella" et les deux dernière de mon prénom.

C'est tout content et tout souriant que je l'ai enlacé et que je lui ai dit merci, tout en lui donnant un doux et long baiser et en lui disant à quel point le petit bracelet était magnifique.

-Je l'adore ! Il est vraiment beau ! Merci beaucoup Stella ! Je t'aime !

Je la gardais dans mes bras pendant un moment, tout collé et tout en regardant mon bracelet sur mon poignet. Après quelques minutes je me suis séparé d'elle et me suis reculé un peu.

-C'est à mon tour... mais ce n'est pas le cadeau sous l'arbre. Je le réserve pour plus tard.

Je me suis levé et j'ai plongé ma main dans le sapin. Doucement j'en ai sortit un petit cadeau rectangulaire, assez long. C'est tout petit. J'ai repris ma place sur le canapé et je lui ai tendu le cadeau.

-Tiens, c'est pour toi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Lun 15 Fév - 14:30

Il m'embrassa alors et me prit dans ses bras. Je savourai ce doux instant pour qu'il soit gravé dans ma mémoire.

-Je suis contente qu'il te plaise, murmurai-je.

Je me blottis contre lui et fermai les yeux avant d'ajouter :

-Jamais je ne cesserai de t'aimer.

Puis il se leva. Il n'alla pas vers le petit cadeau non, m'annonçant que c'était pour plus tard, ce soir je supposai. Cette simple annonce avait piqué ma curiosité. Il sortit alors un autre cadeau du sapin, il était long, rectangulaire. Je souris et m'en saisi lorsqu'il fut à ma portée. Nerveusement. je le déballai me demandant ce que c'était. Lorssque je vis le test ma première réaction fut de rire. Je ne m'attendais pas du tout à trouver ça emballé dans du papier cadeau dans le sapin de Noël. Je redevins sérieuse et ce fut à mon tour de le prendre dans mes bras.

-Merci... Je... Tu me laisses cinq minutes ?

J'embrassai son front et filai dans la salle de bain. Je sortis le test de la boîte en carton et fis ce que j'avais à faire. Lorsque le résultat s'afficha un sourire en fit de même sur mes lèvres. Je sortis de la salle de bain aux anges et revint lui montrer. Je m'assis près de lui et posa sa tête sur son épaule le laissant constater que le résultat était positif. Doucemnt je posai la main sur mon ventre heureuse de savoir qu'un mini "Stac", un mini nous autrement dit grandissait en moi. J'avais envie qu'il ou elle ressemble à Mac que ce soit par la physique ou le caractère.

-C'est le plus beau des cadeaux qu'on m'ait jamais fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Mer 17 Fév - 0:22

Je la regardais déballer tranquillement le petit cadeau, qui fut rapidement dénudé du papier d'emballage que j'avais mit. Elle a éclaté de rire en voyant que c'était un test de grossesse. Elle semblait contente de recevoir ce cadeau et j'en était donc content moi aussi. Je lui sourit doucement et je lui souffle un "oui". La regardant partir vers la salle de bain, je commencais à être de plus en plus nerveux. Tout à coup qu'elle ne soit pas enceinte ? Tout à coup que nous avions espérer avoir un enfant trop tôt ? Que ça n'a pas fonctionné ?

Finallement, je la vois revenir, rayonnante de plaisir. Tout de suite j'ai su ce que ça voulait signifier et j'ai pu le confirmer en voyant le petit + sur le test de grossesse, indicant que le résultat est positif et qu'elle était bel et bien enceinte d'une petite boule de vie issue de notre amour. Un grand sourir sur les lèvres nous nous sommes rapprochés, profitant de cet instants avec bonheur et plaisir. J'étais heureux de savoir que ce cadeau en quelque sorte lui plaisait. Il me plaisiait également.

-Je suis content que ça te plaises... ça me plait énormément à moi aussi.

Je lui sourit une nouvelle fois et je l'embrasse doucement en posant ma main sur la sienne, qui était sur son ventre. Puis doucement, j'ai enlevé ma main et je l'ai remplacé, en retirant également celle de Stella, par de petits baisers près de son nombril....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Mer 17 Mar - 12:42

Je lui souris également. Nous allions être parents... Je pensais alors à toutes les choses qu'il allait falloir préparer et faire durant les neufs prochains mois. Il fallait que je trouve une ou un médecin gynécologue pour suivre ma grossesse, il allait falloir qu'on lui prépare une chambre, qu'on lui achète tout un tas de choses... Toutes ces pensées ne purent faire qu'augmenter mon sourire.

Il m'embrassa alors. Je répondis à son baiser tendrement. Puis ses lèvres quittèrent les miennes ne me laissant pas la chance d'approfondir le baiser. Il souleva nos mains et baisa mon nombril. Je crus fondre de plaisir. J'enfouissai ma tête dans le creux de son cou et y déposai de légers baisers. Je glissai mes mains hors des sienns et les glissai sous ses habits pour entrer en contact avec sa douce peau. J'attrapai doucement son oreille entre mes dents et la mordiallai délicatement. Ne voulant pas laisser une trace trop voyante je la délivrai vite pour me concentrer sur la chemise de Mac que je comptais bien lui ôter.

Alors que j'arrrivai au dernier bouton le téléphone sonna. Je grognai et le laissai sonner faisant tomber la chemise de mon amant au sol. Mais au bout du troisième appel je fus bien obligée de décrocher. Je me levai et attrapai le combiné. La voix d'enfant me fit alors sourire et ma colère contre la personne qui nous avait interrompus était retombée.

-Merci toi aussi. Oui je te passe ton parrain.

Je mis la main sur l'appareil.

-Mac c'est pour toi.

Je lui tendis le combiné et lorsqu'il l'eut prit je me rassis sur le canapé et l'observai.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Jeu 18 Mar - 5:04

J'avais des frissons qui me parcouraient le corps en entier. Sentir ces petits baisers dans mon cou était une torture dont je n'éviterai jamais dans ma vie. Doucement je me relève la tête pour la regarder et lui fait un magnifique grand sourir. J'étais aux anges. Même si mon accident avait fait une sacré frayeur à Stella, je crois que ça lui a permit de faire en sorte que nous nous sommes davantage rapproché. Maintenant, je savais jusqu'à quel point nous étions proche et c'était pour cette raison que je pouvais me permettre de lui offrir ce second cadeau. Je suis si heureux avec elle, que ma seule manière de la remercier, c'est de lui offrir un rêve qu'elle a toujours voulu réaliser et un second, qui fera en sorte que nous serons ensemble pour l'éternité.

Elle a commencé à débouttoner ma chemise et moi comme je n'étais pas du style à protester pour ce genre de chose, me laisser faire. Je la laisse faire et je me laisse entrainer sur un nuage, en compagnie de Stella, rêvant de bien des choses. La sonnerie du téléphone m'a cependant sortit de mes pensés et voyant que Stella ne répondait pas, je restais assis et je reprennais tranquillement mes pensés où je les avait laissé. Elle m'a alors retiré ma chemise, sentant un petit courant d'air frisquet sur ma peau, ma cicatrice et mon épaule et voyant Stella finallement prendre le téléphone et répondre, car au bout du moment, ça devenait lourd de l'entendre.

Je la regardais parler, la voyant au début énervé, à la fin plus adoucit, jusqu'à ce qu'elle dise qu'elle allait passer le téléphone à son parrain, qui sans aucunes exceptions était moi-même. Il s'agissait donc de Lucy qui appellait. Pourquoi nous appeller ? Sans doute pour nous souhaiter joyeux noël... Qu'elle gentille petite fille, elle retient bien de sa mère et de son père pour ça.

-Allô !

J'avais fait un grand sourir. J'avais tapé dans le mille, c'était bel et bien Lucy.

-Ahhh mais comme tu es gentille de nous appeller pour nous souhaiter joyeux noël ! Mais je te remercie, joyeux noël à toi aussi !

J'ai alors commencé à parler avec elle de différents sujets : ce qu'elle avait reçus à noël, ce qu'elle a aimé ou pas, ce qu'elle a vécue ce noël-ci, si elle était allé voir le père noël ou si ils étaient allé fêter chez de la famille de ses parents... L'écoutant parler, elle avait eu un temps des fêtes pleins de joie et de bonne humeur.

-Alors on va se reparler un autre tantôt ? D'accord ! Merci ma belle pour cet appel ! À plus !

J'ai raccroché et j'ai regardé Stella le sourir aux lèvres. Lucy était charmante.

-Elle a eu beaucoup de cadeau ce noël. Elle est très heureuse et les aiment tous sans exception !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Mar 22 Fév - 4:10

Je souriais tandis que Mac était au téléphone avec sa filleule. Ca me faisait plaisir dele voir rayonner comme ça, être de bonne humeur. Ca me changeait du Mac solitaire et terne que j'avais pu connaître ces dernières années alors qu'il se remettait petit à petit de la disparition de sa femme.

Mon sourire s'agrandissait de plus en plus au fur et à mesure de la conversation téléphonique. Il était adorable. Je savais par conséquent qu'il ferait un père formidable pour l'enfant qui grandissait désormais en mon sein.

Lorsqu'il mit fin à sa conversation téléphonique je relevai les yeux vers lui. J'eus même un petit rire.


-Je ne suis guère étonnée. Il suffit de voir comment sont Danny et Linds" avec elle. Deux parents poules. Ils ne pouvaient que la gâter ! Comme chaque année d'ailleurs. C'est ça d'être fille unique et d'avoir deux parents aimants !

Je songeai à ce que pourrait être un Mac complètement gaga devant son enfant, son fils ou sa fille, comment s'en occuperait-il etc. Avec cet enfant c'était sûr qu'il allait enfin décrocher de son obsession pour son travail. Déjà je sentais qu'avec les récents événements et la solidification de notre couple il avait commencé de s'en détacher même si ce n'était pas encore ça. J'avais bien senti sa frustration sur la dernière affaire.

-Et toi tu vas gâter ta filleule autant que ta fe...

Je rougis et me corrigeai avant de faire un énorme lapsus.


-Petite amie.

Je détestais ce terme de petite amie, qu'il soit au féminin ou au féminin d'ailleurs, seulement ça donnait l'impression que la relation était légère, frivole et qu'elle pouvait s'arrêter du jour au lendemain.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Mer 23 Fév - 5:21

Depuis que Stella est entrée dans ma vie, je me sentais de meilleur humeur. D'ailleurs, je ne pouvais que le confirmer, surtout avec la manière dont je parler avec Lucy. J'étais joyeux et je souriais sans arrets. Je lancais de temps en temps des regards vers Stella qui souriait, et je lui rendais son sourir. Ça me faisait énormément plaisir que la petite Lucy appelle pour nous souhaiter joyeux noel. Il faut dire que Danny et Lindsay m'avait rendu très heureux quand ils m'ont proposés le jour de la naissance de leur fille de devenir son parrain. Je remplissais tout de meme bien mon role, non ?

J'ai fini par raccrocher le téléphone. J'avais terminé de discuter avec ma filleule. Stella m'a regardée et m'a fait un petit rire qui m'a fait sourir davantage.

-Mmmh... Si c'est vraiment le cas, alors notre enfant aussi sera gâté ! Juste à savoir que tu es enceinte, je suis très heureux et j'aime déjà le petit etre qui est en toi Stella. Imagines lorsqu'il sera né comment on sera avec lui... Des jouets, des cadeaux, je crois qu'il en aura beaucoup et il se sentira aimé avec des parents comme nous !

Stella s'est échappé. C'est vrai que des fois je m'en rends pas compte, mais je ne suis pas toujours dupe non plus et je savais ce qu'elle s'appretait à lancer. Elle s'est tout de meme corrigée par la suite. Je lui ai lancé un regard un peu désolé et un petit sourir, pour lui montrer que j'avais compris ce qu'elle voulait dire avant qu'elle ne se reprenne et parle de petite amie.

-Oui. Je vais gâter ma filleule autant que mon enfant, et autant que ma femme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Jeu 24 Fév - 1:47

Un large sourire fendit la poire qui me sert de visage. Il semblait si bien si heureux, j'avais l'impression que tout cela était trop beau et que de nouveau quelque chose de soudain, de brusque allait nous ramener à la réalité et tout foutre en l'air. Cette fois ci, je savais que si j'avais un problème avec le bébé je ne m'en reléverai pas, même avec l'aide de Mac, ce serait trop dur. Sa réponse me tira de ces pensées quelque peu pessimiste et je lui souris.

-Oui en effet, je crois bien qu'il en sera ainsi....

Je me rapprochai de lui et posai ma tête sur son épaule et fermai les yeux.

-J'y compte bien d'ailleurs... Murmurai-je.

Je baissai les yeux à son regard comprenant que ce n'était pas possible pour lui. Ce regard désolé voulait tout dire : il se sentait désolé de ne pas pouvoir m'offrir ce que j'aurais aimé avoir, ce dont je rêvais et ce qui m'aurait apporté un bonheur complet. Mais je le comprenais. Après tout ce qu'il avait vécu il était normal qu'il ne se sente pas capable de se relancer dans le mariage...

Je me sentis alors énormément rougir lorsqu'il insista sur le mot "femme". Je me reculai légèrement et levai les yeux vers lui ne sachant que dire. Mais je devais trouver les mots, je ne voulais pas qu'il se sente obligé pour moi....


-Ecoute Mac, j'apprécie énormément que tu veuilles faire cet effort pour moi, mais j'ai bien vu à ton regard que pour toi ce n'était pas possible.

Je me redressai et lui caressai la joue.


-Et je comprends que ce soit le cas, ,je ne veux surtout pas que tu te forces pour moi. Alors si déjà on vit ensemble et qu'on élève une famille tous les deux, ça me comblera de bonheur.

Je lui fis un petit sourire timide avant de baisser les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Jeu 24 Fév - 4:05

Je n'ai rien répondu sur ce qu'elle m'avait dit. Il n'y avait pas grands choses à répondre non ? On allait devenir des parents poules et ça allait en rester là. Je supose qu'au fil des mois, on en discutera un peu plus sérieusement, mais pour le moment, on n'avait pas à trop s'en faire. Stella s'est collé un peu plus sur moi et je me suis contenté de l'entourer de mes bras. J'adorais noel, puisque c'était une des meilleures occasions pour feter en famille et pouvoir se montrer que l'on s'aime. Au travail, ça ne fonctionne pas vraiment. J'avais d'ailleurs commencé à prendre du recule face au boulot, puisque j'avais maintenant quelqu'un dans ma vie. Ça avait fait courir quelques rumeurs à notre sujet dans tout le labo de la scientifique.

J'avais toujours ce petit blocage face au mariage. Malgré ça, je trouvais que proposer Stella pour devenir ma femme était ma seule guérison face à toute cette histoire qui m'a durée si longtemps. Stella pensait que je n'étais pas pret. En fait, j'étais seulement nerveux, ce qui devait lui faire croire que ça m'affectait encore un peu, mais c'était seulement parce que le moment de lui faire la demande approchait et que plus ça allait aller, et pire ce sera. Il faudra d'abord etre au Cozy's pour la faire cette demande. Je ne vous dit pas comment je vais me sentir à ce moment là.... Et si elle refusait ?

J'ai chassé ces pensées et me suis concentré sr Stella qui me parlait. Je lui ai prit la main.

-Ça va aller.... Je connais mon remède. Ça va me prendre un peu de temps, et après, on pourra se marier....

Il fallait pas qu'elle sache que je lui avais acheté une bague de fiancaille tout de meme...


Dernière édition par Mac Taylor le Jeu 24 Fév - 4:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Jeu 24 Fév - 4:49

Je ne savais trop que penser. Savoir s'il disait cela pour me rassurer ou parce qu'il le pensait réellement..... Je soupirai intérieurement et de nouveau fermai les yeux. J'étais bien là contre lui, calée dans ses bras, je me sentais en sécurité. Jamais je n'avais autant eu confiance en un homme qu'en mon compagnon et futur père de mes enfants. J'avais tellement hâte d'être dans quelques mois, que l'on aille tous les deux aux échos et que l'on découvre notre petit bout. Je souris en pensant à cela et bien vite la question du mariage qui me turlupinait ne devint plus que secondaire.

-Si tu le dis Soufflai-je doucement avec diplomatie.

On verrait bien comment les choses évoluaient. Après tout il avait peut-être raison, peut-être que de voir notre enfant, s'en occuper, l'élever lui ferait prendre conscience que la page était définitivement tournée et qu'il pourrait complètement aller de l'avant. Je souris contre son torse.

-Je t'aime Mac, si tu savais comme je suis heureuse et fière de porter ton enfant....

Je me blottis un peu plus contre lui pour me nourrir de sa tendresse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Jeu 24 Fév - 6:14

Je crois que ça fonctionné. Elle ne doute pas de mon second cadeau encore. Je ne voulais pas qu'elle en doute non plus, car sinon, la surprise, bah elle serait raté, et j'en serais plus que malheureux s'il elle devienerait avant meme que je le lui donne. J'avais tout de meme hâte à ce soir. Pour le moment, je me contentais de profiter du temps avec elle. Je crois que le plus beau cadeau de noel que je pouvais avoir, c'était d'etre avec Stella en ce jour si festif. J'ai embrassé la tempe de Stella.

-Je t'aime aussi Stella... Je suis très heureux à tes cotés. On va etre parent dans neuf mois... et, les dernières années et derniers temps, tu m'as tellement aidé à passer par dessus tant de choses, tu es vraiment la personne avec qui je devrais vivre jusqu'à ma mort.

Je la serrais contre moi. J'espérais tant que ce moment ne finisse jamais... Pourtant, tout a une fin un moment ou un autre et je devrai faire avec le moment venu. Je m'étais allongé avec Stella dans mes bras sur le canapé. Je me sentais encore un peu fatigué et donc je sentais le besoin et pensais qu'etre allongé me ferait plus de bien et c'était effectivement le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Ven 25 Fév - 2:29

Je rougis légèrement en sentant le baiser sur ma tempe. Pourtant je n'avais pas à en rougir après tout ce qui s'était déjà passé entre nous. Ou alors ce sont ces si douces et gentilles paroles qui me firent tant rougir. Il était adorable. Une fois qu'on avait réussi à passer l'obstacle de sa carapace c'était l'homme le plus tendre que la Terre puisse porter.

-Tu le méritais largement Mac, tu es l'homme le plus extraordinaire que j'aie jamais rencontré. Je ne me suis jamais sentie aussi bien avec un homme qu'avec toi.

Laissant son épaule je fis reposer ma tête sur sa cuisse où je déposai de petits baisers avec application, un petit sourire en coin. Puis après une ou deux minutes passées à faire ça je reposai ma joue sur sa cuisse.

-Si monsieur veut un repas digne de cette bonne nouvelle il va falloir que j'aille cuisiner... Soufflai-je.

J'aimai cuisiner quand c'était pour les autres. Quand j'étais seule je me contentai de trucs simples. Mais là c'était pour mon homme donc j'y prenais plaisir. Toutefois la flemme avait tendance à m'envahir tellement j'étais bien dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Ven 25 Fév - 4:32

Ça m'a fait plaisir ce que Stella m'avait dit. Il y a bien longtemps qu'on ne m'avait dit ça. Ça doit faire un bon dix ou douze ans que je n'ai pas entendu ça de la bouche de ma femme ou d'une quelconque petite amie. Meme Peyton ne m'avait jamais dit ça. Elle me disait des mots d'amour comme n'importe quelle petite amie certe, mais pas ce que Stella venait de dire. Elle a commencé à m'embrasser la cuisse. Ça me faisait frissonner sans arrets et bien sur, comme n'importe quel homme, quelques envies se sont réveillés en chemin. Mais ça n'avait duré que deux minutes, alors ça n'avait pas été plus loin que ça.

-Tu veux de l'aide à la cuisine ?

J'étais trop habitué encore au fait que j'ai vécu seul pendant longtemps. J'avais apprit à me débrouiller dans la cuisine, meme si mes talents culinaires ne sont pas les meilleurs de la planète. Du coup, pour les repas, je proposais toujours mon aide à Stella. Je trouvais ça important, qu'elle sache que je ne lui laissais pas toute la bouffe et la vaisselle à faire à elle toute seule. J'étais là moi aussi... Et bien que, comme un egoiste, j'aurais pu ne pas lui demander et aller faire quelque chose d'autre dans l'appartement, je préférais rester avec elle et profiter un maximum du temps qu'on avait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Ven 25 Fév - 11:25

Je n'avais jamais eu de chance avec les hommes, mais Mac c'était différent, je savais que je pouvais lui faire une confiance totale, que jamais il ne me laisserait comme ça quelque soient nos problèmes d'autant plus que l'on avait un petit ou une petite Taylor qui pointerait le bout de son nez dans quelques mois. Moi aussi j'avais hâte d'être là, dans le lit de la maternité à le tenir dans mes bras. Je souris en imaginant ce moment. Je savais que l'on constituerait une superbe famille.

Je ne pus que sourire de plus belle lorsqu'il me proposa son aide. Un petit rire même m'échappa.


-Ecoute Mac, ce n'est pas que je ne te sens pas capable de m'aoder mais comment dire... Tu n'auras plus la surprise du menu si tu viens participer à la préparation du repas.

Je finis par me relever. Cette bonne humeur semblait ne plus vouloir me quittait. Un autre point positif avec Mac c'était que je pouvais me reposer sur lui, je pouvais compter sur son aide, je pouvais me reposer sur lui et ça faisait du bien. Surtout avec la grossesse qui profilait le bout de son nez. Dans quelques mois je serai fatiguée, je n'aurai qu'une envie : être allongée et par conséquent ce serait plus qu'agréable de l'avoir à mes côtés comme une aide. De toute façon il m'avait mise enceinte, il n'aurait donc pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Approche de Noël   Ven 25 Fév - 22:32

Stella m'a sortie du pétrin. Elle m'a donné une corde pour me faire sortir d'un trou profond où après la mort de Claire, je m'enfoncais de plus en plus. Elle a été assez forte pour me faire sortir de ce gouffre sans fond, qui m'aurait conduit sans exception à la mort. Elle m'a donné une seconde chance, ce que même Peyton n'était pas parvenue à faire. Elle m'a permit de réaprendre ce que c'était que de vivre. Avant ça, après la disparition de Claire, j'étais anéantit et tout ce que je faisais de mes journées, c'était travailler sans trop avoir de but dans ma propre vie personnelle. Maintenant, j'ai un but dans ma vie : rendre Stella heureuse, et m'assurer qu'elle et mes enfants auront tout ce qu'ils auront besoin. Je me détachais peu à peu du travail et restait plus longtemps et plus souvent à la maison, j'étais heureux, je souriais. Je recommencais tranquillement à ressortir de ma carapace et l'ancient Mac Taylor ressurgissait de nouveau dans la vie de tous les jours. Les blagues, les taquinneries, les rires aussi, revenaient et reprenaient leur place au laboratoire. Moi et Danny, se faisaient toujours des mauvais tours et parfois les autres se joignaient au groupe pour faire une guerre comme ça dans les heures tranquilles.

Je suis sortit de mes pensées alors que Stella refusait en quelques sortes mon aide pour faire la cuisine. Elle voulait me faire une surprise, et donc si je restais non loin d'elle, ce ne serait plus une surprise. J'allais donc rester plus loin et m'occuper à autre chose. Mais je n'allais toutefois pas négliger la vaisselle après et encore une fois, lui proposer mon aider pour la nettoyer. Je suis donc resté allongé sur la canapé. Je me reposais un peu en même temps. La douleur n'était pas totalement partit et je n'étais pas encore totalement remis de l'accident. Il fallait donc que je reste allonger un peu et ça me faisait beaucoup de bien.


-D'accord... Je vais rester là, je vais me reposer un peu... Il se peu que je m'endormes par contre. Quand ce sera prêt, tu me réveilleras d'accord ? Je viendrai t'aider pour la vaisselle après si tu le veux bien...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Approche de Noël   

Revenir en haut Aller en bas
 
Approche de Noël
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CSI NY RPG :: New York :: Les Habitations :: Les Appartements :: Appartement de Mac Taylor-
Sauter vers: